mardi 6 août 2013

J'ai mal aux dents !!!

Et voilà, ce qui devait arriver arriva ... Il y a quelques mois, je vous avais raconté mon bonheur d'avoir mes première dents par ici. Je faisais la maligne avec mes mini dents de devant. Ouais, quand je serai grande je serai carnivore ... Bla bla bla ... Bah j'aurais mieux fait de me taire sur ce coup là !



J'ai trop mal aux dents !!! Je douille grave depuis 3 jours. Je voudrais que ça s'arrête ! Je suis prête à renoncer aux steaks et à tous les aliments qui demandent un effort de mastication. Je veux bien me contenter de purées et de soupes, mais s'il vous plaît, empêchez ces maudites dents de transpercer mes gencives !!!

J'ai même des bouffées de chaleur depuis que ça a commencé. J'ai l'impression d'être une mamie en pleine ménopause ! La galère. De toute façon, j'ai décidé de plus rien manger. Je préfère régresser et me contenter du biberon. Tant pis si ça fait flipper mes parents ... J'ai mal !!! Achevez moi !

Comment ça "je vais devoir m'y faire" ? Quoi ya pas de bouton stop ? Je ne peux pas tout arrêter ? Je vais devoir y passer et en sortir 4 ? Oh my god !

Hey les copains, comment vous avez fait pour supporter la douleur ? Parce que là, c'est dur dur la vie de bébé !


samedi 4 mai 2013

Je suis une crevette coquette

Je suis la plus jolie ! C'est pas moi que le dit, c'est ma mère. Et je trouve que sur ce coup-là, elle a plutôt raison. Ce n'est pas pour me vanter, mais j'ai de magnifiques bouclettes souples et brillantes qui font le ravissement de mon entourage. J'ai une bouille d'ange, un sourire coquin et un regard pétillant. Une vraie petite poupée !


J'adore que ma mère me mette de jolis vêtements, et particulièrement quand il y a un motif sur le devant. Je passe alors mon temps à le regarder et le toucher. Et ma mère se surpasse de ce côté-là. Elle abuse et rabuse du rose, des pois, des étoiles et des paillettes. On voit qu'elle aussi a été un bébé fille avant d'être mère. Elle me comprend !

J'aime aussi me regarder dans mon petit miroir. Je me souris, je me parle. "Tu sais qu't'es pas mal toi !"  ;)

On me dit que j'ai un ego démesuré. Tout ça parce que je m'auto-applaudis ... Et bien c'est que je suis fière de moi. Comme dirait la dame à la télé : "Parce que je le vaux bien !"

Et oui, je suis un bébé quoi qu'on en dise ! Je peux tout me permettre, même les plus folles fantaisies ! J'aurais toujours l'air mignonne et adorable. C'est comme ça et les jalouses n'ont qu'à s'y faire. Je veux que l'on m'aime. Je veux que l'on m'adule ! Prosternez vous à mes pieds chers fidèles ! 
Je suis LA Crevette ! Mouahahaha !!!


samedi 9 février 2013

Un kilomètre à pied, ça use mes parents !

Dans la vie, je suis un bébé cool. Je vis ma vie tranquillement. No stress, pas de prise de tête ! Je ne me suis tenue assise toute seule qu'à 9 mois. Normal. Je fais les choses à mon rythme et mes parents n'ont qu'à s'adapter.

Tiens c'est comme pour la marche ! Dans uns semaine j'aurai un an. Vous vous demandez si je marche déjà ? Ouais, mais non ... Quel est l'intérêt de le faire toute seule quand je peux être soutenue par l'un de mes parents. Je ne vais pas leur faire ce plaisir. En plus, j'ai encore trouvé un moyen de les agacer.

Mes pieds c'est pas du 18 fillette !

Imagine ... Ils m'attrapent, me soulèvent puis me déposent sur mes adorables petits pieds. Et tout en me soutenant par les bras, ils attendent de moi que j'avance. C'est que je fais ! Je les emmène vers mon frère, vers mes jouets, dans toutes les pièces de la maison ! Et eux ils m'obéissent. Si je penche à droite, ils vont à droite. Si je file tout droit, ils courent avec moi. C'est moi qui décide !

Enfin presque ... Parce que bizarrement, de temps en temps ça freine. Il semblerait que je ne sois pas encore autorisée à toucher les jouets de mon frère par exemple. Pourtant ça a l'air vachement intéressant ! Il a une super grue aussi grande que moi que j'essaie de choper discrètement, mais ça ne marche pas. Je me fais toujours prendre. Enfin pour l'instant ... Un jour je les aurais !

Du coup, pour me venger, dès qu'ils arrêtent de me faire marcher, je pars dans les aigus et je me débats. Une fois sur deux ça fonctionne. Héhéhé ! D'ailleurs ça me donne des idées. Quand je serai grande, je serai comédienne !


mardi 29 janvier 2013

C'est toi la truffe !

Salut les copains ! I'm back ! Nananana ... Mamama ... Dadada ...


Vous vous demandez ce que je peux bien raconter ? Et bien je blablate, je babille, je raconte. Normal, je vais avoir un an ! Mes parents trouvent ça "trooop mignon". Tsss ... En fait ils n'ont aucune idée de ce que je peux bien leur raconter. De toute façon, quand ils m'entendent tester les différentes syllabes, ils ne pensent qu'à une chose : maman veut que je dise "maaaman" et papa, à votre avis ? Il me répète en boucle "paaaapa". Ils ne sont pas allés chercher ça très loin. De temps en temps je leur lâche ce qu'ils veulent entendre pour qu'ils me laissent un peu tranquille.




Moi en attendant, je m'entraîne. C'est super dur de parler ! Les cris : ça va, je maîtrise à fond. Trop facile ! Par contre, les mots et leurs syllabes, c'est la galère. J'ai commencé par les voyelles : "aaaaaheuuuuh". Ok ça c'est bon. Après j'ai rajouté des consonnes "dadadaaaa". Voilà ça c'est fait !

Maintenant j'essaie les mots, les vrais mots ! "Papa" et "maman" je gère. Mais ma dernière réussite qui a tout de suite rendu mes parents gagas (surtout ma mère), c'est "avoi avoi", comprenez "au revoir". Et je n'en suis pas peu fière ! J'accompagne même la parole d'un gracieux mouvement de main. Vous en connaissez beaucoup vous des artistes qui savent réaliser une choré tout en chantant ??? Bah voilà !


Quoi j'me la pète ? Mais ouais carrément !!!

Ce qui est trop drôle, c'est que je peux faire répéter absolument touuuuut ce que je veux à tout le monde (papa, maman, papi, mamie, nounou, le crapaud ...). Ils tombent tous dans le panneau ! Mouahahaha ! Vous connaissez cette pub où le bébé fait dire "je suis une truffe" à une fille ? Et bien ce n'est pas qu'une pub, c'est la réalité ! Gniark gniark gniark ! Je me marre et eux ils trouvent ça chou. Qu'ils sont naïfs ...


Les adultes, faut avouer que ce n'est pas très malin. Je ne suis pas pressée de grandir, enfin si, mais juste parce que ça va m'aider à atteindre mon but : conquérir le monde ! Et pour parvenir à mes fins, j'ai commencé par me créer une page facebook ! Tu viens me liker ?


Allez, bizouille les copains !


mardi 25 septembre 2012

Fais gaffe à tes doigts !

Récemment, il m'est arrivé quelque chose d'absolument incroyable ! Vous savez ces trucs blancs et durs que vous avez en quantité dans votre bouche, oui vous les adultes, et qui vous donnent un sourire un peu niais. Il faut admettre que quand vous nous les montrez, c'est un peu bizarre au premier abord. Demandez à mes copains bébés ! Toujours est il que j'avais mal à la gencive depuis quelques jours et que je bavais des litres. Pas très glamour cette histoire ! Et puis, voilà qu'un matin je sens que ça raccroche dans ma bouche. Je me suis dit non, c'est pas possible. C'est pas vrai, ça peut donc pousser ces trucs sur moi aussi ! Mes parents, un peu longs à comprendre, ont fini par remarquer cette histoire et par me confirmer ce que je craignais : j'ai des dents !!! Deux d'un coup en plus ! C'est fou non ? Moi qui croyais avoir évité ça de justesse ...

Etape 1 - Mission accomplie

Mais rassurez vous, je me suis vite habituée à l'idée et j'en ai même compris tout l'intérêt. Vous allez comprendre vous aussi. Comme par hasard, une semaine après l'arrivée de ces magnifiques quenottes (oui les miennes sont belles, elles sont toutes neuves !), j'ai eu le droit de goûter un nouvel aliment dans mes purées : la viande ! J'ai alors eu une révélation : quand je serai grande, je serai carnivore !!! Ouais, ça vous impressionne, je sais. Mais c'est là tout l'intérêt des dents ! J'ai hâte de pouvoir mastiquer, arracher, mordre. Depuis, je m'entraîne assidûment sur mes jouets ou tout ce qui passe à ma portée. Je peux te dire que mes parents évitent de laisser traîner leurs doigts dans ma bouche trop longtemps. Hahaha !

Vivement que je puisse m'attaquer à un bon steak ! En attendant je dois encore me contenter de mes purées, mais mon heure de gloire arrivera. J'en suis sûre ! Vite vite vite, il me faut plus de dents !!!


dimanche 9 septembre 2012

Je te tiens... tu me tiens... par la mèche de cheveux !

Tu sais quoi ? Récemment je me suis découverte une nouvelle passion. Un hobby quoi ! Les cheveux ! Attention, je n'ai jamais dit que je voulais devenir coiffeuse. Couper des mèches et raccourcir des franges toute la journée, en parlant de la pluie et du beau temps, il faut être fou pour aimer ça ! Ok je suis bavarde, mais je préfère parler de moi. Quoi ? Ce n'est pas ça le métier de coiffeuse ? Ah bon ... Où en étais-je ? Ah oui les cheveux ! Ceux de ma mère en particulier.


Depuis ma naissance, je vois régulièrement des trucs longs et filasses se balader devant mon champ de vision. Au début, je dois dire que je ne savais pas vraiment quoi en penser. Et ces choses étranges n'apparaissaient qu'au moment où ma mère s'approchait de moi. Ne pouvant pas les attraper pendant les premiers mois, j'ai du me contenter de les observer. Ils sont parfois beaux et brillants, et parfois ternes et un peu gras, surtout le matin avant qu'elle prenne sa douche. Par contre j'adore leur odeur ! L'odeur de ma mère quoi, j'y peux rien c'est l'instinct !

Quand j'ai enfin pu maîtriser mes gestes, (ces saletés de mains ne voulaient pas m'obéir ! A quoi ça sert d'en avoir avant 4 mois, je me pose franchement la question !!!) j'ai attendu le bon jour et la bonne heure (après sa douche !). J'ai tendu mon petit bras (trop court d'après moi !). Mes doigts encore maladroits se sont lentement refermés sur la mèche la plus proche. Et là j'ai tiré ! De toutes mes forces !!! Je devais en prélever un échantillon pour l'analyser (buccalement bien sûr). J'ai alors entendu un gémissement venant de ma mère et je l'ai vue grimacer soudainement. J'avoue que ce n'était pas pour me déplaire, mais elle m'a forcé à lâcher l'objet de ma convoitise. Raté !!!

Depuis cet essai infructueux, je retente ma chance régulièrement. J'ai déjà pu apprécier la texture globale de ses cheveux. J'espère toujours réussir à lui en arracher quelques uns dans un avenir proche.

Prise en flagrant délit !

Mon prochain objectif : ses boucles d'oreilles ! Quoi ? C'est pour faire avancer la science ... Huhuhu !


mardi 4 septembre 2012

J'ai un plan !

Pendant mes 7 mois de captivité, je ne me suis pas tourné les pouces. Loin de là ! Je me suis vite définie une mission pour le jour où je sortirai : devenir le centre du monde. Sachant que parmi mes lecteurs se trouvent d'autres camarades. Je me dois de leur dévoiler mes techniques. Tu verras, elles sont infaillibles !


Pour commencer, il faut d'abord conforter les parents dans leur rôle. Fais leur croire qu'ils sont importants ! Très vite, ils deviennent fiers de toi et de tes progrès. Je prends un exemple. Au début de la diversification alimentaire, tu fais semblant d'aaaadorer les petites purées maison de ta mère. Crois moi sur parole, elle se sentira alors indispensable. Et tu rejettes carrément les petits pots tout prêts. Je sais, c'est dur parce qu'ils sont trop bons, mais tu te forces ! C'est la clé du succès. Tu fais ça pendant environ un mois. Puis, du jour au lendemain, tu inverses ta stratégie. Tu commences à recracher chaque cuillère de purée préparée avec amour par ta mère. Tu dévores les pots industriels. Et surtout n'hésite pas à en faire des tonnes ! Tu craches, tu vomis ... Plus tu exagères, plus tes parents seront perturbés. Parce que c'est là que tout se joue ! Le but est de les rendre faibles et indécis.

A partir de ce moment, ils perdent tous leurs repères. Tout ce qu'ils croyaient acquis jusque là s'envole en fumée ! La technique marche aussi pour les colères. Certains jours, tu joues les petits anges, et le lendemain tu hurles à la mort, quitte à perdre un tympan. Tu les fais tourner en bourrique et tu auras tout gagné. C'est le principe du lavage de cerveau !

Attention, pour que le plan fonctionne, il est très important d'inonder tes parents de sourires adorables. Il faut renforcer leur attachement pour toi, sous peine de risquer le bannissement de la maison. Et on sait bien, que  l'on ne veut pas en arriver là ! Le but, je te le rappelle, est de devenir le centre de leur vie.

Je sais pour l'avoir pratiqué que ça peut être fatigant. Alors, si je peux te donner un conseil. Profite de ton séjour chez la nounou ou à la crèche pour relâcher la pression. Eux, ils sont payés pour s'occuper de toi, donc pas la peine d'en rajouter. Ils sont déjà motivés par l'appât du gain. Et en ce qui concerne les grands-parents, c'est toi qui vois ! Moi perso, j'ai déjà commencé à les apprivoiser avec fermeté. Je suis présente sur tous les fronts !


Camarades bébé, la vie est un combat ! J'espère que mes conseils vous seront utiles. Si vous connaissez d'autres techniques, je suis preneuse !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...